Témoignages

Ateliers « Maman surchargées » pour vivre sereine au quotidien

« J’ai eu envie de participer à un atelier collectif de kinésiologie mené par Gaëlle Piquel suite à quelques séances individuelles avec elle que j’ai trouvées très efficaces.
Cet atelier, centré sur la gestion des émotions, m’attirait car j’ai souvent la sensation de bloquer ce que je ressens pour que cela ne me submerge pas, ce qui entraîne parfois une rigidité corporelle et  une fermeture au niveau respiratoire.  Comme une sorte d’armure pour ne pas souffrir.
Cet atelier m’a aidé à redonner un peu de mouvement grâce à deux outils:
Un tableau des émotions qui permet de les identifier et de parler de ce qu’on ressent.
Des exercices en mouvement qui associent émotions et gestes,  qui font prendre de la distance vis à vis de celles-ci, une sorte de lâcher prise.
Enfin le fait de faire ce travail en groupe est aussi source d’émotions,  et de partage.  On s’ aperçoit que l’on n’est pas seul à avoir des problèmes,  et que chacun a un parcours et des réactions proches et différentes à la fois.   Ce qui rassure et en même temps nous ouvre aux autres au lieu de rester centré sur soi.

Je dirai donc que pour moi cela a été bénéfique sur deux plans: déblocage émotionnel et mise à distance des problèmes. »

Evelyne B.

 

« J’ai participé à cet atelier car je trouvais qu’il tombait à pic pour moi. Je pense qu’il était temps pour moi d’aller au cœur de mes émotions, de les ressentir et d’être capable de mieux les gérer, de mieux les comprendre et c’est pour toutes ces raisons j’ai décidé de participer à cet atelier.
Au début de la séance je me sentais plutôt détendue, à l’aise, sans émotions particulières, mais au moment où nous nous sommes retrouvées les yeux fermés avec pour objectif d’aller regarder de plus près nos émotions, j’ai ressenti comme une grande tristesse m’envahir. Les larmes coulaient sur mon visage et la colère dans laquelle je vivais depuis des mois était en train de disparaître progressivement. Je ne ressentais plus du tout de colère car je prenais conscience que cette colère n’avait plus lieu d’exister. Cette colère contre moi était en train de changer comme si d’un seul coup je venais de comprendre son origine.Grâce à ces quelques minutes de méditation, les yeux fermés, j’ai ressenti une merveilleuse transformation et une prise de conscience que je n’aurais sans doute pas réalisé si je n’avais pas participé à cet atelier.

Suite à cette prise de conscience j’ai compris qu’il était temps pour moi de continuer un travail sur mes émotions, j’ai décidé de me prendre en main afin d’extérioriser toutes ces émotions que je garde en moi et qui m’empêchent de vivre pleinement et sereinement ma vie. »

Patricia V.

« Je suis ce que l’on peut appeler une personne hypersensible et il est souvent difficile de prendre du recul. J’avais donc envie qu’une professionnelle m’aide à (re)connaître mes émotions.
J’ai rencontré Gaëlle lors d’un repas alors que je ne connaissais absolument pas le métier de kinésiologue. L’approche bienveillante et la personnalité de Gaëlle ont aiguisé ma curiosité et, dans un premier temps, j’ai fait appel à elle pour régler un petit souci que ma fille rencontrait. Après un questionnaire approfondi, Gaëlle lui a montré une série de petits exercices que nous avons appliqués à la maison entre les séances. Ces petites astuces ont rapidement eu un effet positif.
Alors, lorsqu’elle m’a parlé d’un atelier collectif sur les émotions, j’ai tout de suite adhéré, mais pour moi-même cette fois-ci !
J’avoue que je ne savais pas trop à quoi m’attendre car ce n’était pas un entretien individuel mais cet atelier m’a fait beaucoup de bien. Gaëlle a tout de suite su me/nous mettre à l’aise. Elle nous a d’abord expliqué le déroulement de la séance et a insisté sur le caractère confidentiel de l’atelier. Grâce à quelques questions précises, elle nous a petit à petit incitées à parler de nos ressentis, de nos émotions. J’ai beaucoup apprécié le fait de ne pas être obligée de parler, tout se déroule dans le respect de l’autre : pas d’interruption, pas de jugement, uniquement de la bienveillance et du partage.
Nous avons ensuite librement choisi une émotion et avons pu prendre conscience des conséquences qu’elle avait sur notre corps (douleurs musculaires, posture…). Les petits exercices physiques (notamment l’oralisation tout en marchant…) m’ont réellement aidée à prendre du recul sur l’émotion que j’avais choisie.
La séance m’a revigorée et redonné confiance. De retour chez moi, j’ai réussi à retravailler cette émotion un peu chaque jour, à ressentir et observer son effet sur mon corps.
Le changement se fait sentir petit à petit. Il m’est encore un peu difficile de m’en détacher totalement et de la remplacer par une autre plus positive mais je sais que Gaëlle pourra m’aider lors du prochain atelier.

J’ai hâte d’y participer.

Merci Gaëlle pour cette séance et merci aussi aux autres participantes ! »

Annie D.

 

« Je traverse une période de dépression déclarée en septembre dernier. Il y a peu de temps j’ai rencontré Gaëlle au salon du bien être à Savenay.  J’étais en recherche de méthodes, d’outils pour m’aider à aller mieux. C’est ainsi que j’ai participé à son atelier sur le thème  de la gestion des émotions.
Je suis quelqu’un d’hypersensible et la dépression fait que cette hypersensibilité est encore accrue. Il est alors difficile de prendre du recul face aux évènements de la vie de tous les jours. Je me suis inscrite à cet atelier car le mot  émotion  raisonnait en moi tellement mes émotions sont débordantes. Au salon du bien être j’avais aperçu le tableau du baromètre du comportement et je voulais en savoir plus.
Durant cet atelier j’ai apprécié écouter , échanger sur le sujet des émotions avec les autres participants. Cela permet de se rendre compte que chacun de nous est différent et vit à sa façon la gestion de ses émotions. On se sent aussi moins seule dans notre mal être quand on le partage avec les autres.
Nous avons abordé le tableau du baromètre du comportement pour situer  quelles émotions nous traversaient. Ce tableau est intéressant et pour ma part j’aimerais mieux le maitriser dans sa théorie pour me l’approprier.
J’ai trouvé que l’atelier était bien découpé : des temps de parole et d’échanges, un temps d’information sur le baromètre du comportement et enfin des exercices pratiques à expérimenter et à refaire au besoin chez soi. Pour ma part l’exercice qui m’a le mieux convenu est celui où on répète une phrase positive tout en activant tout son corps dans la pièce pour intégrer du positif à l’intérieur de soi. »

Sophie V.

ADOS

Témoignage de Lucas ( 15 ans)

Je n’arrivais pas à trouver le juste milieu entre sortir avec les copains (le plaisir) et le temps de travail. De plus, je ne trouvais pas la bonne méthode de travail.
J’ai pris rendez-vous car je voulais réussir à l’école et intérieurement (être bien dans ma peau).
Après avoir su comment je devais travailler et comment analyser les informations de tous les jours, j’ai pu trouver rapidement la méthode qui me convenait.
En comprenant comment je fonctionne, il a été plus facile pour moi de savoir comment envisager de travailler, de mieux vivre… En fonction de mon profil, j’ai pu trouver la technique qui me convient.
La mienne était de profiter de la vie de tous les jours et de ne pas avoir peur du changement.
Ce qui m’a permis de me faire de nouveaux amis, de profiter, mais de moins travailler.
Alors j’ai du trouver une méthode de travail : écrire sur un tableau blanc, celle ci m’a permis de faire une liste de tous ce que je pouvais savoir de mes leçons et de pouvoir mieux les réciter.
J’ai pu m’épanouir dans la vie de tous les jours. Je me sens mieux dans ma peau. J’ai moins peur lors des évaluations (le stress). J’ai pu réussir à contrôler mon stress.